Quelle patience !

Il en faut une sacrée dose pour réaliser un ouvrage pareil. Voyez plutôt…

Et pour varier les plaisirs, Claude a multiplié les couleurs de son point avant. Regardez-y de plus près.

Une rosace épurée. Une bonne idée qui soulage l’ensemble qui aurait probablement été trop chargé sans ce centre tout simple.

Et peut-être parce qu’elle n’avait pas assez de travail, Claude a ajouté quelques fantaisies dans les angles de son coussin.

C’est comme ça que Claude a occupé les heures de confinement. Une bien courageuse façon de faire face à ces longs moments.
Félicitations !

6 thoughts on “Quelle patience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *