Actualités

  • Batik et transparence

    Myriam, que nous ne vous présentons plus tant elle remplit les pages de notre blog, s’est essayé au batik comme tissu de fond. Bien que monté avec autant de soin que d’originalité, le résultat pourrait être un rien décevant.

    Sauf…

    Sauf si on se met à jouer avec la transparence en mettant une source lumineuse derrière le boutis. Là apparaissent toutes les nuances mordorées du batik, avec ses zones plus ou moins vives dont les reflets sont encore davantage mis en valeur par la transparence des points et la mise en relief de l’ouvrage.

    Une fois de plus, Myriam nous souffle des idées peu communes et nous donne des envies d’essayer, d’aller voir et de tenter. On se plait à imaginer les résultats obtenus avec du bleu, du vert, du rouge…

    Merci Myriam et au plaisir de voir tes prochains ouvrages.

  • Boutis 1er

    Voyons ce que ça donne quand les jeunes s’y mettent…

    La petite-fille de Margot, 19 ans, s’essaie là où sa grand-mère excelle. Il faut dire que le professeur est de qualité !

    Pas mal le point de piqûre et le point de bourdon pour terminer l’ouvrage. Très encourageant pour un ouvrage de débutante.

    N’hésitez pas, jeunesse, à nous faire partager vos ouvrages ! Ils sont le sang neuf dont tout art a besoin !

  • Les journées du patrimoine

    Des photos nous sont arrivées de deux manifestations différentes et nous ne résistons pas au plaisir de vous les faire partager.

    Une exposition se tenait à Pernes les fontaines et ne manquait pas d’originalité.

    D’autres ouvrages, plus habituels même si l’habitude n’habite jamais le boutis.

    Encore quelques images pour se régaler les yeux…

    Des visiteurs, nombreux et ébahis, dans cette jolie salle pleine de caractère.

    Maintenant, 3 pour 1. Ou plutôt 3 associations pour 1 lieu aussi, une ancienne chapelle réhabilitée en espace culturel à La cadière d’azur. Etaient présents les ouvrages des Amies de La cadière, d’Aiguilles Divines (Marseille) et de Leï Roucas dou Barri (Pierrefeu du Var)

    Là aussi le choix était large, les réalisations variées et la bonne humeur au rendez-vous.

    Si vous avez, vous aussi, pu voir de beaux boutis ici ou là, n’hésitez pas à nous en faire profiter.

  • Les ouvrages de vos vacances

    Bien sûr que vous avez bien travaillé pendant l’été ! Et d’ailleurs, nous vous remercions de partager les photos de vos ouvrages. Les idées des unes deviennent les ouvrages des autres et leurs réussite sont un encouragement pour toutes. N’hésitez pas à nous envoyer vos réalisations !

    Voici donc ce que nous a concocté Many cet été. Ce paon a été son cadeau d’anniversaire (91 nous dit-elle discrètement). Initialement envisagé pour être travailler de manière classique, Many a eu la bonne idée de l’insérer dans un pojagi de sa fabrication.

    Encore un bel ouvrage, très original où, comme souvent, Many laisse une large place à la transparence. Remarquez aussi l’accord des couleurs : tout laisse à penser que Many aime le bleu…

    Une autre teinte cependant, pour un ouvrage antérieur qui était resté coincé dans nos tiroirs à photos. Toutes nos excuses Many.

    Splendide, n’est-ce-pas ?

    Merci pour ce joli partage et nous espérons que vous serez nombreuses à nous faire parvenir votre ouvrage de l’été.

  • Les journées du patrimoine 2022

    Les 17 et 18 septembre, elles nous promettent de belles expositions et d’autant d’occasions de nous retrouver autour de notre art, de le partager et de le transmettre.

    Notez les lieux où vous pourrez admirer de beaux ouvrages et n’hésitez pas à nous faire parvenir l’information d’autres expositions. Nous les publierons tant que faire se peut.

    Sauf erreur, les boutisseuses de Leï Roucas Dou Barri seront également présentes à La Cadière d’Azur.
    Préparez vos mirettes !

  • C’est la rentrée !

    Toute l’équipe France Boutis se réjouit de vous retrouver pour de nouvelles aventures boutisseuses et vous souhaite une rentrée aussi réussie que vos vacances.

    Et pour bien commencer, une bonne nouvelle, une nouvelle occasion de nous retrouver, une occasion à ne pas manquer…

    En effet, les 12, 13 et 14 novembre prochain nous serons sur le salon
    “CREATIONS AUTOUR DU FIL”
    qui se tiendra à Moncoutant sur Sèvre (79320).

    De plus amples informations sur l’affichette ci-dessous.

    N’hésitez pas à faire passer l’information (que nous vous rappellerons en temps voulu), sortez vos agendas et épargnez un peu votre carte bleue pour qu’elle soit en forme à ces dates-là.

  • Les filles de La capitelle

    Pendant que certaines sont en vacances, d’autres ne chôment pas et continuent à faire honneur à notre bel art textile. Ainsi, celles que nous appelons volontiers “Les filles de la capitelle”, qui ne sont autres que les membres de l’association d’Uzès, honorent leur ville à l’occasion des dix ans de leur association.

    Voyez plutôt…

    Les boutisseuses ont réalisé un ouvrage collectif, représentant les lieux les plus emblématiques d’Uzès et l’ont offert à leurs édiles enchantées de ce cadeau original et tellement porteur des valeurs de notre région.

    Comme vous pouvez le voir, Madame Francine Born était de la fête, toujours aussi souriante et de si bon conseil !

    Les journaux en ont d’ailleurs parlé par le biais du Midi Libre, une fois de plus à l’écoute des manifestations intéressantes de la région et toujours prêt à faire une place au boutis.

    Merci à ces dames de leur investissement, de leur créativité et de leur implication pour transmettre notre art.

    Voilà encore pour un petit article de fin d’été. Nos conditions de transmission actuelles n’étant pas idéales, nous nous excusons, notamment pour la médiocre qualité des photos d’articles publiés.
    Septembre approche !

  • Un mariage à Caissargues !

    Un mariage vient d’être célébré à Caissargues et signé, pour la première fois, sur la surnappe (que vous connaissez déjà) réalisée par France Boutis à la demande de Monsieur le Maire.

    De belles photos porteuses de nos traditions provençales, du boutis au mariage arlésien, en passant par les sourires épanouies des jeunes mariés et celui de notre présidente. Mr le Maire n’était pas peu fier non plus !

    Parions que ce joli support de “oui” sera gage de bonheur pour les “novis” !

  • Vite, vite…

    L’expo de Georgette doit se terminer plus tôt que prévu ! Il ne vous reste plus que jusqu’à demain midi pour vous faire du bien aux mirettes !

  • Un petit article d’été

    Quelques mots pour vous espérer à l’abri de la chaleur et des incendies.
    Fort heureusement, nous reste le boutis qui peut se pratiquer tant à l’ombre qu’au soleil, à la mer qu’à la montagne et même à la campagne.

    Rando nous envoie quelques photos de son boutis 1er et d’autres ouvrages qui s’en sont suivis.

    Et encore ci-dessous, version colorée et transparence.

    Plaisir et surprise toujours renouvelés de recevoir des images de vos ouvrages.
    Si vous avez bien travaillé cet été, la moisson de photos de septembre devrait être conséquente !

    Bon bout d’été.

  • Une expo inattendue

    Si l’envie vous prenait de voir quelques beaux, voire spectaculaires, ouvrages pendant vos vacances et que vous soyez de passage dans la région de Sisteron ou Laragne, poussez un peu loin, jusqu’à Mison (O4) pour voir les boutis de Georgette.

    Membre de France Boutis, et de l’association marseillaise Aiguilles Divines, Georgette a eu la chance de se voir proposer par le maire de son petit village d’adoption, un fort joli lieu d’exposition pour ses ouvrages. Travailleuse d’arrache pied (ou plutôt d’arrache doigt) elle réalise des ouvrages dont, pour la plupart, elle crée les dessins. Adepte de pièces d’envergure, elle termine son 7ème jupon et prépare une merveille, dont nous ne savons pas encore grand-chose, mais qui devrait nous mettre des étoiles dans les mirettes !

    Bonne continuation de votre été, boutisseur, bien entendu !

  • Boutis 1er d’été

    Un petit coucou pour vous montrer un Boutis 1er dont Christelle pense qu’il n’est pas réussi…

    Qu’en pensez-vous ?

    Voilà une élève qui dépassera bientôt ses maîtres !

    A l’heure qu’il est, Christelle a peut-être terminé son ouvrage que nous verrions volontiers. Espérons que l’été lui donnera le temps de nous envoyer quelques jolies photos…

    Des débutantes comme celle-ci, on en voudrait tous les jours !
    Merci Christelle et à bientôt de vos nouvelles.

    Bonne suite de vacances.

  • Oups…

    Si vous n’avez pas encore reçu votre 58, voici une petite idée de ce que vous allez y trouver. Avec un peu de retard, mais tout est ralenti par ces chaleurs !

    Encore un peu…

    Et enfin…

    Allez, au travail !

    Bon été.

  • Il est en route…

    Le numéro 58 de votre revue Le Fil Blanc est en voie d’acheminement.

    Essentiellement, mais pas exclusivement, réservé à notre 5ème salon, vous y trouverez aussi des passionnées, un défi, etc…

    Voilà de quoi passer un bon moment à attraper des idées et des envies.

    L’été arrivant, notre blog va prendre sa vitesse ralentie, celle des vacances que nous vous souhaitons boutisseuses et reposantes. Nous ne perdons pas le contact pour autant et il n’est pas impossible qu’un petit article ou deux vous aident à passer ces deux mois. Et puis, vous pouvez continuer à nous envoyer les photos de vos ouvrages, vos questions, vos projets et tout le reste…

    Et pour vous aider à patienter, en cliquant sur le lien ci-dessous, un modèle de bordure que vous pourrez interpréter à votre guise !

    Bonnes vacances à toutes et à tous, revenez-nous tous bien reposés et avec des projets pleins les quinquets !

  • Des nouvelles de Benoît

    Voilà bien longtemps que nous n’avions pas eu de nouvelles de notre ami Benoît, exilé en Normandie et qui, grâce au boutis notamment, garde un lien si fort avec notre belle (et chaude) Provence.
    Vous avez, néanmoins, pu vous remplir les yeux de ses très beaux ouvrages, tellement soigneusement finis et interprétés avec tellement de goût lors de notre dernier salon de Caissargues.

    Toujours aussi adepte des patrons de Hubert Valeri, il vient de réaliser, de main de maître, son “Nœud bouddhiste”.

    En image.

    Et encore.

    Et le bouquet final !

    Prenez le temps d’admirer les finitions, le choix des couleurs, la qualité des points, le soin apporté à l’ouvrage… enfin, tout !

    Un bel exemple de créativité. Vous savez, celle qui fait passer le temps quand, comme Benoît (que nous embrassons), il se traîne un peu.

  • Boutis 1er

    En faisant des recherches dans les photos, il nous est apparu que nous avions encore en réserve quelques Boutis 1er restés coincés au fond du carton.

    Voici aujourd’hui celui de Christine dont nous avons déjà pu voir de beaux ouvrages, notamment un superbe Jardin Givré (H. Valeri) que nous vous rappelons volontiers.

    Celui-ci, réalisé en 1996 ou 97, s’intitule “L’oiseau lyre”, inspiré d’un modèle de Solange Kergreis.

    On y reconnaît bien les petites erreurs communes à pratiquement toutes les débutantes. Une mise en relief un peu inégale, parfois excessive, un ouvrage qui godaille un peu et des points avant qui semblent manquer de profondeur.

    D’ailleurs, Christine nous raconte que ce point avant lui avait paru bien fastidieux et qu’elle ne s’en sert pratiquement plus aujourd’hui. Ce qui ne l’a pas empêchée de parvenir à un bien joli premier ouvrage et ne continuer à se perfectionner.
    Elle a bien fait !

    Merci encore pour cet échange plein d’humilité.

  • Les ouvrages de Many

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que Many a du goût pour la transparence.

    Voyez plutôt ce que ça donne appliqué à un ouvrage récent que vous reconnaitrez aisément. Il s’agit du “Fleur d’étoile” créé par Hubert Valeri.

    Piqué sur batiste blanche, le tissu de fond est un batik chamarré.
    La transparence est spectaculaire !

    Un turquoise très turquoise éclaire la batiste blanche et lui donne un éclat inhabituel.

    Ici, un ouvrage d’envergure dans les mêmes tons qui semblent être aussi une constante chez Many.

    Merci beaucoup pour ces beaux partages et ces originalités . De quoi nous donner des idées et des envies !

  • Boutis 1er

    Revenons à nos Boutis 1er que nous n’avions pas oubliés mais dont l’actualité a été un rien bousculée par notre Salon de Caissargues et par l’arrivée d’autres beaux ouvrages.

    Aujourd’hui, nous nous intéressons au Boutis 1er de Margot que ceux et celles d’entre vous qui fréquentent les différents salons textiles ne peuvent pas ne pas connaître. Elle est, notamment, repérable par la toute petite dimension de ses points.

    Voyons son 1er.

    Malgré quelques défauts à peine repérables, la dimension des points avant était déjà prometteuse !
    Depuis, elle est passée au point de piqûre et ses points ne se sont pas agrandis pour autant, bien au contraire…

    Merci de joli partage Margot.

    A vous, Mesdames (oui, les Messieurs aussi !), de nous faire parvenir des photos de vos ouvrages. Nous les recevons avec une curiosité toujours renouvelée.

  • Vous avez dit “initiation” ?

    Si nous cherchons quelques synonymes, probablement trouverons-nous : éducation, apprentissage, baptême, découverte et peut-être même “épreuve”.

    A découvrir les visages de ces initiées, rien ne nous parle d’épreuve, bien au contraire.

    C’est à l’ami Sarkis que nous devons cette belle équipe qui n’a pas l’air de s’ennuyer, bien au contraire.

    Il y a fort à parier que l’initiation sera bientôt convertie en véritable passion.

    Merci Sarkis et Mesdames de perpétuer ainsi notre bel art.

  • On parle de nous !

    Un article évoque notre 5ème Salon National du Boutis sur le site du Midi Libre.

    Elle a décidemment fait son petit effet cette surnappe. On nous en parle d’autant plus volontiers qu’elle a été l’occasion d’un travail collectif et la naissance de “L’amande de Caissargues”. On vous en dit davantage à ce sujet dans le (très) prochain numéro de votre revue
    Le Fil Blanc.