Actualités

  • Le 52 de Georgette

    Vous vous souvenez peut-être avoir lu que Georgette préparait ce défi sur un jupon. Voici les premières images.

    Ici, sur taffetas de soie blanche que Georgette dit très facile à travailler, souple et glissant aisément.

    L’envers sur batiste classique qui sera certainement du meilleur effet. Sobre et classieux, comme nous les aimons.

    Il paraît qu’il ne sera terminé que dans six mois environ. Patience…
    Merci Georgette !

  • Fleur d’étoile

    Vous ne l’avez pas oubliée, bien sûr !

    Devant le franc, et mérité, succès remporté par ce patron, nous décidons de relancer l’impression de quelques pièces supplémentaires afin de satisfaire la liste d’attente qui s’allonge de jour en jour. Il nous restera possiblement quelques patrons mais il n’y en aura certainement pas pour tout le monde.

    Donc, si ce patron, livré imprimé sur une seule batiste suisse, vous fait envie, ne tardez pas.

    51 cm de diamètre
    69 € frais de port compris

    Vous avez jusqu’au 30 avril 21 pour passer commande en utilisant le bulletin de réservation ci-dessous.

    Merci de vos nombreuses commandes,

  • Encore un 52…

    Vous en reconnaîtrez facilement la facture puisqu’il s’agit de photos proposé par Hubert Valeri lui-même. Voici une interprétation qui ne nous avait encore jamais été proposée.

    Version endroit

    Version envers

    Posé sur un haut de manche de chemise en demin sur deux tissus différents. Les traits rouges s’expliquent par la photo prise avant la lavage.

  • Progression d’un 52 !

    Aline nous avait déjà fait parvenir quelques images du défi 52 qu’elle interprète sur le mode abécédaire.

    Elle a eu la gentillesse de nous envoyer une image de sa progression. La voici.

    Pas mal, hein ?!
    Les fleurettes et les points de broderie qui agrémentent le carré « écrit » comblent très agréablement les espaces laissés libres. Une bien jolie façon de voir les choses.
    Merci Aline, la suite bientôt, n’est-ce-pas ?

  • A ne pas manquer !

    Un petit article en vitesse pour que vous ne manquiez pas cette bonne occasion de faire des affaires. En effet, la MERCERIE NANOU, partenaire de longue date de France Boutis, nous a concocté une « Semaine spéciale boutis », pour nous consoler de ne pas avoir pu aller à Caissargues pour le Salon National du Boutis.
    Vous serez juge des offres exceptionnelles que nous réserve Nanou. Retenez aussi que si vous aviez besoin d’un fil en particulier, d’une couleur ou de tout autre produit n’étant pas sur son site, il vous suffira de l’appeler pour qu’elle vous dégote ce qui vous manque !
    Ci-dessous, le message qu’elle nous a transmis. A vos cartes bleues !

    Bonjour à toutes et tous,

    Lundi dernier, j’ai envoyé une newsletter à toutes les boutisseuses et boutisseurs qui sont abonnés sur mon site. A défaut de se voir sur les salons, j’ai annoncé une offre spéciale Boutis que je voudrais également vous proposer. En voici le contenu :

    Le Salon National du Boutis à Caissargues aurait fermé ses portes samedi dernier, le 10 avril, après 3 jours bien remplis.Mais Covid est toujours là….Il nous faudra attendre l’année prochaine, en mai 2022. Dans l’attente de nous revoir dans cette salle, avec les créateurs, les clubs, les autres commerçants, et les visiteurs dans cette ambiance de partage et de transmission que nous aimons tous,
    Et pour continuer de « tirer l’aiguille » avec passion, je vous propose une « SEMAINE SPECIALE BOUTIS » du 12 au 18 Avril,avec des REMISES, des CADEAUX, et 3 abonnements à France Boutis à gagner

    La suite sur le site en cliquant     ICI Mes amitiés à toutes et tous. Bien à vous

    Nanou

    Mercerie Nanou

    Lieu-dit La Vallée LE COUDRAY 44630 PLESSÉ

    tel +33 9.67.52.90.36

    www.mercerienanou.fr

  • Jardin givré

    Voilà un « vieux » modèle d’Hubert Valeri qui ressort. Il est vrai qu’il faut un certain temps pour en venir à bout.
    Ici, l’interprétation de Christine.

    Ne nous y trompons pas, il s’agit ici d’un seul et même ouvrage sur batiste blanche. Les différences de couleur sont probablement dues à la couleur du support (bois, marbre…)

    Tout un panel de points différents assurent le relief de cet ouvrage exécuté avec beaucoup d’imagination. Quelques pistes pour vous aider à les trouver

    Points d’œillet, arrière, avant, de tige, de tige surjeté, de tige de remplissage, de chaînette, de chaînette surjetée, de chaînette de remplissage, de Vauvert, de nœud…
    Vous les avez tous ? Bravo, vous avez gagné notre plus vive admiration !

    Quelques couleurs vives pour donner du tonus à l’ensemble…

    Et pour le tissu de dessous, un fil à fil lilas.

    Le fil de piqûre est nuancé et en harmonie avec la couleur lilas du tissu de dessous.

    Quel bel et patient ouvrage Christine. Merci de ces belles photos. Toutes nos félicitations !

  • Bien entendu…

    tout le monde a corrigé, n’est-ce-pas ?!
    A propos de Fleur d’étoile, il s’agit bien de 51.3 cm de DIAMÈTRE.

    Allez, un petit dessin téléchargeable ci-dessous pour nous faire pardonner et boucher un trou si nécessaire

    Avec toutes nos excuses…

  • Patron « Fleur d’étoile »

    Pour toutes celles et ceux qui sont abonnés à notre revue Le Fil Blanc, vous n’avez pas pu ne pas remarquer le dessin que nous a généreusement offert Hubert Valeri ! Et avec un si joli nom, de plus…

    Mais non, il n’est pas tout petit comme ça ! C’était seulement pour vous faire une petite peur…
    « En vrai », il mesure 51.3 cm (on a le goût de la précision chez France Boutis) de diamètre. Un détail pour vous rassurer.

    La minutie du dessin nous paraissant difficile à respecter par un traçage à la main, nous avons décidé de le faire imprimer et vous pouvez, désormais, en passer commande en cliquant sur le lien bleu ci-dessous.
    Votre patron vous sera expédié en lettre suivie à réception de votre commande accompagnée de votre règlement (69€).

    Ne tardez pas trop, nous n’avons reçu que quelques exemplaires.

    Pour que vous puissiez donner libre cours à vos envies et fantaisies, nous avons opté pour une impression sur batiste suisse (de qualité supérieure) et pour vous proposer seulement le tissu imprimé.

    En effet, vous pourrez ainsi envisager plusieurs solutions pour l’envers ou le support de votre ouvrage : du batik ou du wax fin pour un appliqué, du fil à fil de couleur pour jouer la transparence, des fils de piqûre colorés ou nuancés pour les différents points de broderie que vous aimerez y voir. Les rosettes de Camargue suggérées pourront être remplacées par des perles ou autre invention de votre part. Pourquoi pas une broderie au ruban ?

    Ci-dessus, une version sur fil à fil rouge orangé. Ci-dessous, sur un fil à fil jaune.

    Preuve, s’il en fallait une, que ce modèle est difficile à tracer avec précision. L’impression vous permettra un travail fin, précis, augmenté de votre créativité.

    Un grand merci à Hubert Valeri pour cette merveille, et à vous boutisseuses et boutisseurs avertis, pour vos photos !

  • La patron du salon…

    ça vous parle, probablement ?! Rassurez-vous, nous ne vous avons pas oubliés.

    Comme vous le savez, il a connu bien des vicissitudes : annulation du salon de Caissargues, difficultés d’approvisionnement du coton, retard d’acheminent…

    Mais, « Tout vient à point à qui sait attendre », nous avons appris ça à l’école !

    Il part demain et sera chez vous dans les prochains jours.

    Bien entendu, nous attendons des photos, y compris celles de votre joie en ouvrant le paquet !

    L’équipe Franc Boutis vous remercie infiniment de votre patience, de votre confiance et vous souhaite de belles et grandes heures de boutis.

  • Encore un 52

    Une interprétation que nous ne connaissions pas encore de ce premier défi. Ici, dans son ensemble.

    Encore quelques images, pour le plaisir.

    Et là, un détail.

    Un accord très réussi entre le tissu de fond du coussin et les broderies ajoutées par la créativité de Brigitte que nous remercions de nous confier son travail.

    Avez-vous déjà découvert le défi 53 ? Il nous réservera probablement aussi bien des merveilles !

  • Un travail avancé

    Un bel ouvrage, finement réalisé par Louise, avec des fils nuancés

    Quelques détails pour l’apprécier davantage.

    Joli choix des teintes, dégradés harmonieux.

    Point de piqûre régulier, toujours un peu difficile autour des perles.

    Merci beaucoup, Louise, de ce partage. Et au plaisir d’un prochain

  • Pâques

    L’équipe France Boutis vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques.

    Ne trouvez-vous pas que le motif peint sur l’œuf ferait un bien joli boutis ? !

  • Le défi 53 et autre sujet

    Juste un petit aperçu pour faire saliver celles qui n’ont encore rien reçu.

    Ceci pour vous donner l’idée d’une éventuelle bordure que vous pourrez, bien évidemment, adapter à votre convenance. En créant la vôtre, en personnalisant des suggestions piquées ici ou là…

    Ci-dessous, Hubert Valeri vous offre un « bout » de Fleur Etoile travaillé, là aussi pour donner un coup de fouet à votre imagination, créer un tilt créatif et vous proposer, en vous appuyant sur ce qu’il a fait, de varier les points, les couleurs et les espaces à l’infini.

    Merci Mr Hubert !

    A vos aiguilles ! Et comme toujours et toujours avec autant de plaisir, nous attendons vos photos.

  • Le boutis du confinement

    Ce boutis du confinement ne finira pas de nous surprendre ! Celui-ci, vous le connaissez déjà puisqu’il s’agit de celui d’Annick (alias L’infatigable !).
    Ce n’est pas tant l’interprétation de l’ouvrage que nous vous proposons ici mais plutôt sa mise en valeur.

    Annick le trouvait trop fade, un peu pâlichon (malgré le fil à fil du dessous) et souhaitait lui donner davantage de relief.
    Voici les fameuses idées qu’elle a trouvées.

    Hé oui, c’est tout bête mais encore fallait-il y penser ! Des coins d’encadrement en métal couleur bronze.

    Et quelques clous, de tapissier dans la même matière. Très original !

    Un beau travail d’encadrement qui maintient l’ouvrage sur une planche de polystyrène et lui donne élégance et raffinement.

    Pour mémoire, Annick avait personnalisé son boutis en y incorporant des points de chaînette, des points de mirliton et des points d’œil, le tout brodé avec du fil vert ou orangé.

    Encore bravo, encore merci Annick. Au plaisir d’un prochain ouvrage !

    A vous « toustes » de nous faire parvenir vos photos.

  • Pas d’panique !

    Certaines d’entre vous ont probablement reçu deux exemplaires de notre revue Le Fil Blanc n°52 et aucun du n° 53.

    En effet, une erreur s’est glissée dans l’envoi des numéros chez notre routeur. Vous allez trouver, ci-dessous, les coordonnées de la personne à contacter pour réparer cette « boulette ».

    France GIOISA
    armand.gioiosa@orange.fr
    06 79 46 45 89

    Avec toutes nos excuses et nos remerciements pour votre fidélité toujours renouvelée à notre revue.

    L’équipe France Boutis

  • Le Fil Blanc n° 53

    Nous avons eu l’information ce matin, il est parti !

    Surveillez bien vos boîtes aux lettres, il ne devrait pas tarder à vous parvenir…

  • Une belle bête !

    Beaucoup d’élégance dans ce magnifique cheval de Camargue qui a inspiré Aline pour ce boutis exécuté, comme tout ce qu’elle fait, avec minutie et précision.

    Aline a elle-même réalisé l’encadrement de son ouvrage au sein de l’atelier Madiba Créations, animé par Patricia.

    Effectivement, le règne animal peut être une inépuisable source d’inspiration pour nos boutis.

    Bravo et merci Aline la créative !

  • Le Patron du salon…

    subit, comme tout le reste, les effets de la pandémie. En effet, les exportations de coton sont ralenties puisque les achats de vêtements (forts consommateurs) sont en baisse vertigineuse en raison des confinements. Si bien que les filatures ne s’approvisionnent que péniblement et travaillent, elles aussi, a minima pour les mêmes raisons.

    Conséquence inévitable sur notre Patron du salon : la filature qui fournit la batiste à notre imprimeur l’informe d’un retard non quantifié dans la livraison de sa commande.

    Peut-être, vous qui êtes consommatrices-teurs de fil de coton, avez-vous remarqué qu’il devient difficile de s’approvisionner en fil dans les (rares) merceries de quartier. Les raisons en sont les mêmes.

    Nous tenions à vous expliquer ce retard, à vous faire savoir que votre commande n’est pas tombée dans un trou noir et à vous assurer que nous vous donnerons, dès que possible, d’autres nouvelles.

    Avec tous nos remerciements pour votre compréhension,

    L’équipe France Boutis

  • Le défi 52, encore suite…

    Une seule petite image d’une originale et ambitieuse interprétation du défi 52. Georgette, dont vous entendrez probablement encore parler ici, imagine, pour relever ce défi, de faire, oh presque rien… un jupon !

    Jupon dont nous arriveront d’autres photos au cours de sa réalisation. Comme pour tous ceux que fait notre amie, celui-ci aura 3 mètres d’envergure. Le haut du jupon n’est pas encore décidé mais, pas de crainte !, Georgette ne manque pas d’imagination. Ni de patience.

    Merci et bon courage à Georgette !

  • Erreur de lien ?

    On nous signale une erreur dans le lien vous conduisant vers Lei Roucas dou Bàrri. En voici un nouveau qui devrait être plus efficace.

    Merci les vigilantes !

    ttp://leiroucasdoubarri.eklablog.com/boutis-2021-la-bourse-c32978190

    N’hésitez pas à descendre un peu dans la page, l’article est plus bas.